28 août 2006

Est-ce qu’un blogue d’entreprise rapporte?

Ça fait maintenant 6 mois que je blogue. 6 mois que je dis plein de trucs par rapport au e-commerce, web, techno en général. J’ai écrit des billets pas trop intéressants et plusieurs articles assez intéressants si je me fie aux statistiques de ce blogue.

En 6 mois, je suis devenu millionnaire seulement à écrire 3-4 billets par semaine. Bien non, ce n’est pas vrai. J’écris ce mot seulement pour sortir dans les résultats de recherche! Alors bien que pas encore millionnaire, ce blogue m’a amené beaucoup de bénéfices non marginaux.

Premièrement, lorsqu’on lance un blogue, on est devant un page vide. Zéro trafic, zéro visiteur. Ça peut être démotivant si l’on se compare à des blogues comme Michel Leblanc qui a plus de 1000 visiteurs par semaine. Mais bon, armé de volonté et de positif, il faut bien se lancer. Après tout, Rome ne s’est pas construit en 2 jours. Je savais donc que c’était un objectif à long terme.

Les premières semaines ont été pour placer mon blogue, c'est-à-dire pour définir mon identité. Qui est Stéphane Guérin et de quoi parle-t-il? J’ai choisi de me consacrer particulièrement au e-commerce. Surtout parce que c’est mon champ de compétence, mais aussi parce que je veux faire profiter de mes humbles connaissances à d’autres et parce que je veux créer des liens avec d’autres spécialistes dans ce domaine.

Ça n’a pas été facile et souvent j’avais le syndrome de la page blanche. Il me faut fouiller à tous les jours pour m’inspirer. Écrire me force à être au devant de l’actualité dans le monde du e-commerce. Ça me force à réfléchir sur ce qui fonctionne ou non. Je veux être un pro du domaine alors je dois être crédible et donc m’informer. Un blogue nous force à le faire.

Pour quelqu’un qui a été habitué à des audiences de centaines de milliers de visiteurs par mois à l’époque de Webd et 4adate, se contenter de 50 visiteurs par semaine est un peu difficile à prendre. Mais après y avoir bien réfléchi, c’est mieux de même. Ces visiteurs sont des personnes intéressés par mes sujets, donc sur le commerce électronique. En échangeant, je crée des contacts pertinents dans mon domaine, donc des clients ou des partenaires pour mes futurs projets d’affaires. Je peux leur consacrer un temps de qualité, ce qui serait impossible si j’avais 10 000 visiteurs par semaine.

Ma notoriété et ma crédibilité se construisent donc de jour en jour. Le seul ingrédient magique est le temps. Aujourd’hui, on veut tout avoir très vite. Et on se décourage facilement. Je n’ai pas tombé dans ces pièges et je me suis fixé un objectif de 6 mois avant de constater un succès ou un échec.

Alors le bilan de tout ça après 6 mois? 25 000 visiteurs uniques sont passés par ici. 25 000 personnes qui ont déjà lu le nom Stéphane Guérin, incroyable non? Bon, je ne suis pas encore un Loïc Lemeur ou un Éric Dupin, mais quand même, je suis fier du chemin parcouru jusqu'à présent.

Un bon pourcentage, au moins 30%, sont des fidèles. J’ai créé des liens avec plusieurs personnes. Je suis cité par plusieurs blogueurs. Pensez-y, être cité est une marque que son travail vaut quelque chose. On me demande conseil et on me propose des projets d’affaires. Tout ceci faisait parti de mes rêves que je croyais irréalisables. Pourtant, avec du recul, je trouve ça assez facile! Dire que j’ai douté de moi…

Monétairement parlant, je n’ai fait que quelques pesos avec AdSense. Mais là où je trouve que c’est payant, c’est au niveau de la notoriété acquise. Ce blogue me sert de levier pour mon prochain projet. J’avais le choix de partir de rien ou bien de partir avec une clientèle déjà établie. J’ai donc prévu longtemps à l’avance l’arrivée de mon nouveau projet en bloguant quelques fois par semaine. Voyez ça comme si j’avais mis en banque 6 mois de promotion. Ces 6 mois me serviront beaucoup lors du lancement de mon projet.

Grâce à mes nouveaux contacts, au contenu référencé par les outils de recherches, à ceux qui lisent mon blogue, mon nouveau projet profitera d’une visibilité autrement impossible à avoir gratuitement. Bien sûr, ce n’est pas un impact démesuré, mais il sera suffisant pour donner un coup de pied au projet.

Si ce blogue peut me permettre d’aller chercher 10 clients, ce sont 10 clients qu’autrement il m’aurait coûté cher de recruter.

Au lancement de mon nouveau projet, je mettrai également en ligne mon nouveau blogue. Un nouveau look, un truc plus professionnel que Blogger…

Bref, si on me demande qu’est-ce qu’un blogue rapporte : à court terme, rien. À long terme beaucoup. Avec un blogue d’entreprise, on peut passer d’inconnu à connu en 6 mois. Imaginez ce que ce sera dans 1 an, 2 ans ou 3! On me trouvera bon de bloguer depuis 3 ans… pourtant, j’ai commencé à zéro en écrivant un billet, puis un autre et un autre.

Je continue donc sur ma lancée et je vais bloguer certainement pour un autre 6 mois. J’espère que je saurai être intéressant et m’améliorer pour devenir un meilleur blogueur! Qui sait où ça peut me mener? Je ne sais pas pour vous, mais moi, je veux le savoir!

12 Comments:

At 8/28/2006 12:26:00 p.m., Anonymous Thierry Bélanger Clermont said...

Je suis un nouveau lecteur, moins d'une semaine, et j'aime beaucoup ce blogue. Bonne continuation. :)

 
At 8/28/2006 12:28:00 p.m., Anonymous philippe said...

En te lisant, Stephane, j'ai eu l'impression de lire mon histoire.

Pour moi elle a commencé il y a 9 mois.

J'ai actuellement eu 50000 visiteurs qui sont passés et plus de 600 qui me suivent tous les jours

Et , comme toi, j'ai bien envie de voir ce que ça donnera dans les 9 prochains mois :)

toujours un réel plaisir de te lire

 
At 8/28/2006 02:26:00 p.m., Anonymous Anonyme said...

Excellent blogue soit dit en passant, je lis chacun de tes articles et je trouve cela très passionnant. Je suis programmeur-analyste donc ca entre dans mon champs de connaissance !

Seb

 
At 8/28/2006 02:27:00 p.m., Anonymous Anonyme said...

Désolé pour le triple commentaire, mon navigateur se déchaîne !

 
At 8/28/2006 02:31:00 p.m., Blogger Stéphane said...

Pas de trouble! :)

Merci pour vos commentaires!

 
At 8/28/2006 04:18:00 p.m., Anonymous Michel Leblanc said...

Bonne continuation Steph.

J'ai connu aussi la dèche des premiers temps, mais la persévérance paie en retombées indirectes comme tu le mentionnes. Il est vrai qu'un blogue donne des résultats à moyen et à long terme et qu’ils connaissent une croissance exponentielle, mais que cette courbe exponentielle commence à zéro. Aussi, bien que mon blogue n’ai que 6 mois de plus que le tien, j’étais déjà blogueur chez Branchez-vous! avec mon ancienne entreprise, avant que je ne la vende. Ça aide aussi à se faire un lectorat plus rapidement. Dans tous les cas continue, tu es sur la bonne track…

 
At 8/28/2006 04:25:00 p.m., Blogger Stéphane said...

Merci Michel!

Peut-être qu'un jour je pourrai dire l'élève dépasse le maître! ;-)

 
At 8/28/2006 07:37:00 p.m., Anonymous Anonyme said...

soir à tous

moi ce qui m'impressionne dans cette histoire et on le voit dans les commentaires c'est la qualité des lecteurs Michel et Philippe sont des réferences.

Bonnes continuation.

Richard aka Rfly
www.tapahont.info

 
At 8/28/2006 08:37:00 p.m., Blogger Stéphane said...

En effet, sans dénigrer les autres, quand des références dans le domaine se donnent la peine de commenter sur mon humble blogue, ça fait parti des bénéfices dont je parle!

 
At 8/28/2006 09:47:00 p.m., Anonymous Eric said...

C'est un ami (Jo pour ne pas le nommer) qui m'a fait découvrir ton blog et avec les articles interessant qu'on y trouve, ca m'a donné l'idée de suivre la trace de vous tous, blogger. Merci!

 
At 8/29/2006 03:34:00 a.m., Anonymous David, biologeek said...

Je suis ce blog depuis quelques mois et j'aime bien les analyses qui sont faites, notamment les analyses sur tes expériences. C'est relativement rare qu'un entrepreneur partage comme tu le fais et c'est une vision intéressante pour celui qui n'ose pas (encore) faire ce saut ;). Bon courage pour la suite !

 
At 9/04/2006 06:32:00 a.m., Anonymous Nicolas said...

Pour ma part, je m'occupe des blogs de mypixmania et je t'avoue qu'on bosse un peu comme un magazine, le but est d'apporter de l'information à nos clients mais en terme de lectorats, ils représentent moins de 30% des lecteurs, les autres venants de différentes sources. alors est-ce que ça rapporte ? ça c'est confidentiel, mais on a un trafic un de plusieurs dizaines de miliers de VU par mois qui nous permettrait de prendre un stagiaire à plein temps pour s'en occuper. Nous travaillons sans budget, nous le créons en vendant nos photos sur fotolia pour avoir un budget photo, les adsenses nous payent les reportages etc. En fait ce que nous avons déduit de notre expérience c'est un peu la mm chose que toi, en dessous de Loic (100 000 VU/mois) on ne gagne pas vraiment d'argent mais quel plaisir :)
Comme tu le dis il faut prendre ce que le blog te rapporte : de quoi rembourser ton hébergement, de quoi faire connaitre la qualité de ton travail (et trouver des clients) et surtout de se créer un réseau

 

Publier un commentaire

<< Home