31 juillet 2006

Pourquoi Nuouz ne paierait pas ses utilisateurs comme Netscape?

Question intéressante. La réponse peut être décevante pour ceux ayant pensé à la richesse en lisant le titre! Suite à la lecture de « Rémunérer les diggueurs » du blog n’ayez pas peur, qui veut les avis de Fuzz et Nuouz ainsi qu'au défi lancé par Olivier de Cent Papiers, voilà, je me mouille à répondre.

La réponse simple et évidente est une question d’argent. En effet, comment redistribuer de l’argent alors qu’il n’y en a pas. J’aimerais être dans les souliers de Jason Calanis et pouvoir offrir 1000$ par mois à des blogueurs et autres créateurs de contenu de qualité pour qu’ils agrémentent Nuouz par leur contribution. Je suis d’accord avec son point de vue qui dit que puisque les sites communautaires profitent de la contribution de plusieurs personnes, mêmes que plusieurs propriétaires s’en mettent plein les poches (aux Etats-Unis du moins!), alors il faudrait rémunérer les principaux responsables du succès. Un partage des revenus quoi.

M. Calanis se propose donc de payer 1000$ à environ 200 blogueurs par mois. Faites le calcul rapidement… combien cela fait-il par mois? Admettons que c’est plus ou moins 25%, ça fait tout de même même entre 150 000$ et 250 000$ par mois! C’est sûrement plus facile quand on s’appelle Netscape et qu’on a comme papa AOL. Sûrement plus facile que lorsqu’on s’appelle Nuouz et qu’on a comme papa Stéphane Guérin.

Pourrait-on donc créer un partage de revenus des pubs Google affichées sur Nuouz? Oui, c’est possible, mais tellement inutile. En effet, que ce soit Nuouz, Fuzz ou Scoopeo, on ne profite pas du même marché qu’un Digg ou Netscape. Notre trafic est combien de fois plus minime? Et le potentiel de croissance tellement plus limité étant donné que ce sont des sites francophones. Donc, les revenus vont en conséquence. Ainsi, à quoi bon vouloir se tracasser à partager 100$ par mois. Créer un module de partenaires, gérer les chèques, etc, etc. Tout ça pour quelques pesos par mois. Nullement intéressant. Ni pour moi ni pour les autres.

Il y a aussi cet effet négatif qui pourrait être véhiculé par plusieurs personnes. Celles-ci sont offusquées qu’on puisse songer à rémunérer une personne pour sa contribution, surtout lorsqu’on parle de site web communautaire. C’est un bon coup de pub pour Netscape (parlez-en en bien ou en mal, mais parlez-en!). Au niveau de Nuouz, je me demande si un tel effet ne pourrait pas simplement être mortel?

En revanche, ce n’est pas parce qu’on est pauvre monétairement qu’on a rien à offrir aux contributeurs vedettes. Je pense que les digg-likes sont des modèles « gagnant-gagnant » pour les blogueurs qui créent du bon contenu. Sur Fuzz et Nuouz à tout le moins, où les blogueurs sont les bienvenus, poster un billet de qualité fera en sorte qu’il a de bonnes chances d’être publier sur la Une. Et une publication sur la Une amène son lot (relatif) de visiteurs. C’est loin du Digg Effect qui peut jouer sur le cours d’une action en bourse, mais c’est suffisant pour créer un mini-boom. Alors disons que votre blogue reçoit 100, 200 voire 500 nouveaux visiteurs dans une journée suite à la publication sur un Digg-like, je vois là une intéressante forme de récompense. Tout le monde y gagne. Les blogueurs qui postent des billets de qualité avec un retour en visibilité (et les effets comme la notoriété) et Nuouz et Fuzz en contenu intéressant.

Je ne suis pas fermé à un partage de revenus. Mais je suis réaliste. Au rythme où vont les choses, ça va prendre 10 ans avant que je puisse vivre uniquement de Nuouz. Personnellement, ce projet me sert à créer une synergie. Il me sert à moi comme aux blogueurs. Je l’utilise pour faire connaître mon blogue et vice-versa. Il me sert aussi à tester mes autres projets. On peut dire que c’est un laboratoire où je suis en contact avec plein de monde. C’est un outil avec une grande valeur lorsque l’on est web entrepreneur.

C’est d’ailleurs à ce niveau que j’aimerais faire partager le succès de Nuouz avec les autres. Comme je suis un passionné de e-commerce et que les web entreprises m’intéressent beaucoup, j’aimerais redonner à ceux qui contribuent à la croissance de Nuouz une aide au démarrage de leur web entreprise. C’est loin de 1000$ par mois en salaire, mais pour un jeune entrepreneur, c’est le genre de coup de pouce qui peut aider beaucoup. Je suis d’ailleurs en discussion avec plusieurs personnes qui rêvent de lancer un projet web. Qui sait, peut-être que Nuouz deviendra un incubateur de web entreprises?

6 Comments:

At 7/31/2006 11:50:00 a.m., Anonymous id1 said...

Si il existe un engagement de "loyauté", je veux ben faire un cht'i tour.

 
At 7/31/2006 12:01:00 p.m., Anonymous philippe said...

Bonne réponse et tout a fait réaliste.

Je te souhaite évidement de pouvoir vivre de Nuouz , mais la seule rémunération via adsense est difficile à engendrer.

Et puis, qu'appelle t on blogueur qui créent du bon contenu ? Cela peut être également difficle de choisir :) ( non, non je ne pense pas du tout à moi )

par contre, comme tu le dis en fin de billet, si les Digg comme Nuouz peuvent pousser à la réussite d'un projet créé, ça c'est tout bon. :)

Et merci pour le traffic que ramène Nuouz sur nos blog ( quand on fait de bons billet ;) ) Et avoir oser agréger directement les blogs afin que tous ( ou presque) leurs billets apparaissent sur Nuouz, châpo... Et merci à toi Stéphane

 
At 7/31/2006 12:04:00 p.m., Blogger Stéphane said...

C'est ça que je disais, « gagnant-gagnant ». Ton blog donne du contenu intéressant à Nuouz et si tu en profites en retour, tant mieux! :)

 
At 7/31/2006 04:27:00 p.m., Anonymous Philippe Martin said...

Ta réponse est très judicieuse.En fait j'ai voulu lancer le débat suite aux deux billets de Calacanis mais également suite à des débats qui ont commencé il y a déjà quelques mois ici:
http://www.la-grange.net/2006/03/29.html
et là:
http://msnbc.msn.com/id/12015774/site/newsweek/
Il est évident que les digg-like francophones sont des phénomènes récents et encore loin des success story à l'américaine mais leur progression est constante à tel point que même des médias trads y envoient leur contenu.
De toute façon toi et Éric n'avez jamais caché le fait que vous étiez des entrepreneurs et qu'il se pourrait que vous soyez racheté un jour ce que je vous souhaite !!
Ce qui est intéressant de bien suivre, c'est comment vont s'y prendre les gros joueurs pour récupérer de l'audience et d'ailleurs le coup de Netscape n'est que le début de ce qui se profile à l'horizon, soit d'essayer par tous les moyens d'attirer du contenu. Après la course à l'innovation et à la masse critique arrive le temps des rachats et de la validation des modèles d'affaires. La prochaine année risque d'être passionnante.

 
At 8/01/2006 07:36:00 a.m., Anonymous Weetabix said...

la majorité des internautes et des bloggueurs veulent gagner de largent facilement..mais bon faut etre un mastodonte pr rémunérer comme çà !

 
At 8/01/2006 10:10:00 a.m., Blogger Stéphane said...

1000$ pour 150 billets par mois, ce n'est pas de l'argent facile par contre! C'est presqu'un job à temps plein.

 

Publier un commentaire

<< Home