03 juillet 2006

La mode du Web 2.0 bêta

Avez-vous remarqué que la majorité des nouveaux sites dits « Web 2.0 » sont lancés en version bêta? On peut penser à BluBrry, Wikio, ou Flickr (Ha non, lui est maintenant en version Gamma!) et on pourrait en ajouter des centaines à cette liste. On a qu'à regarder cette mozaique des logos Web 2.0 pour comprendre... Un site sur deux est en bêta! Je me demande donc quelle est cette mode de lancer un site en version bêta.

On comprend qu’une version bêta est pour tester le produit auprès de la clientèle pour corriger les derniers bogues et faire quelques ajustements. Je doute cependant que ce soit le but de toutes ces versions bêta que l’on voit fleurir depuis quelques temps. Je crois qu’on voit bêta partout parce qu’on voit bêta partout…

Est-ce parce que les fondateurs veulent lancer leur idée le plus rapidement possible? Si c’est le cas, pourquoi lancer un service incomplet? Je ne comprends pas l’utilité de lancer un site avec la moitié des fonctionnalités disponibles. Certes, on peut annoncer qu’une fonction x apparaîtra prochainement, mais de là à dire que l’ensemble du site apparaîtra prochainement, c’est pathétique à mon avis. Ceci lance le message : « j’ai beaucoup d’idée, mais rien de planifié et de construit alors je lance ça n’importe comment et on verra pour le reste ». Bien sûr, ça peut fonctionner. Pour un site, ça passe, mais que tout le monde se lance dans les version bêta? Ça m’agace.

Est-ce pour faire parler de leur site avant le « lancement officiel »? Si oui, pourquoi ne pas simplement faire une page d’accueil annonçant le site, son ouverture et ses fonctionnalités prochainement?

Est-ce pour être certain d’être les « premiers » à avoir eu l’idée et la mettre en ligne? Ça pourrait expliquer… Mais quand on a confiance en notre idée, que notre plan de match est bien préparé et détaillé, pourquoi se soucier de ce qu’un autre pourrait penser ou faire? Bien franchement, je pense que le site qui lance en version 1.0 avec un plan stratégique deux mois après un concurrent en version bêta sans plan d’action aura beaucoup plus de succès à long terme. Long terme est le mot clé ici. On pense souvent au succès à court terme, mais en réalité, le succès se construit à long terme. Alors c’est quoi deux ou trois mois de préparation de plus avant de lancer un site web?

Est-ce parce que tout le monde lance des sites en version bêta? Pourquoi pas. C’est la mode après tout! « Hey, as-tu vu le mec là bas, il lance son site en version 1.0! Qu’est-ce qu’il est ringard! ». Il y a effectivement une mode car depuis la quinzaine d’années que j’utilise Internet, c’est la première fois qu’il y a autant de sites lancés en version bêta. Le premier Yahoo! que j’ai vu en 1994 n’était pas en bêta, pas plus que Google ou Aol ou MSN ou bon nombre de sites lancés depuis.

Bref, je trouve ça désolant de voir autant de sites en version bêta. J’aime bien l’approche de Google lorsqu’ils lancent un service en version vraiment bêta : Celui-ci est testé par des utilisateurs sur invitation seulement. Ça permet donc de tester le service et de corriger les bogues sans pour autant lancer un service grand public à moitié fonctionnel. Ceci a aussi l’avantage de faire parler d’eux. Donc tous les aspects positifs recherchés par une version bêta sans avoir les inconvénients d’un site incomplet accessible à tous. Personnellement, ça me frustre de cliquer sur une section d’un site et de voir apparaître « en construction » ou « à venir »… Ha bien sûr, c’est en version bêta alors ça excuse toutes les lacunes du site!

Aurait-on idée d’ouvrir un magasin, un restaurant ou un hôtel en version bêta? Bien sûr que non! Vous vous imaginez lire le menu complet mais où le chef ne cuisine que deux ou trois plats? Reviendrez-vous dans ce restaurant? Avant de lancer une telle entreprise, on fait une étude de marché, on valide nos idées et concepts auprès de la clientèle cible. Ensuite, on planifie la construction en s’assurant de la qualité au fur et à mesure pour finalement lancer un produit fini entièrement fonctionnel. Pourquoi ne pas appliquer cette recette aux sites web?

Ce n’est pas gênant du tout de lancer un site en version 1.0. Si votre site web est bien fait, les utilisateurs sauront comment vous faire part d’éventuelles erreurs, bogues ou encore de suggestions ou améliorations. Après tout, un site web n’est jamais 100% parfait et est habituellement toujours en évolution. C’est un des avantages du web sur les logiciels : On peut le mettre à jour constamment et en temps réel. Donc soit on dit que les sites web sont toujours en version bêta, auquel quel cas il est inutile de le spécifier, ou bien on lance les sites en version 1.0, auquel cas il est aussi inutile de spécifier bêta pour paraître « cool ». Je considère donc qu’il est préférable de bien planifier le développement ainsi que le lancement d’un site web plutôt que de tout précipiter sans réfléchir en espérant que les utilisateurs nous pardonnent pour notre incompétence et notre manque de planification stratégique car notre site est en version bêta…