24 juillet 2006

Intégrer l’aspect communautaire dans un site e-commerce

On en entend parler à tous les jours : Communauté par ci, communauté par là. Avec le phénomène du web 2.0, l’aspect communautaire est la pierre angulaire de nombreux sites. Sans la communauté, ces sites ne sont rien. Avec une masse critique, ils sont de véritables succès comme Digg et YouTube par exemple.

Mais est-ce que cet élément de succès peut être appliqué au web commercial comme dans un bon vieux site de e-commerce qui vend des produits en ligne? Peut-on mixer la traditionnelle boutique avec le mélange d’épices web 2.0? Bien sûr que oui. Et ceci peut aller beaucoup plus loin que de seulement offrir aux visiteurs de voter pour un produit.

Prenons l’exemple de NCIX, une entreprise d’équipement informatique basé à Vancouver au Canada. Son site transactionnel est un des plus visités au Canada. Incroyable pour un magasin. Encore plus pour un domaine spécialisé comme les pièces informatiques.

L’aspect communautaire est très présent et est au centre de la stratégie de l’entreprise. Et comme ceci attire du monde et fait parler du commerce, celui-ci en profite bien sûr en retour en termes de ventes en ligne.

Les utilisateurs, en plus de donner leur appréciation par vote sur un produit, rédigent des revues sur les différents produits. Celles-ci sont également soumises aux votes de la communauté. Certaines revues sont bonnes, d’autres non. Les internautes postent également leurs propres photos des produits achetés. A ceci, s’ajoute les forums où l’on jase techno et informatique.

Ainsi, l’entreprise se contente de placer des pièces dans son catalogue en ligne et la communauté génère du contenu très pertinent. Tout à fait gratuitement. N’est-ce pas magique? Imaginez les coûts qu’aurait à supporter l’entreprise si elle devait produire elle-même tout ce contenu! Par ricochet, ce contenu plait aux outils de recherche et envoie donc encore plus de trafic.

Amazon est un autre exemple connu où la communauté à un mot important à dire. Il y a en a plusieurs autres. Pensons aussi à LaFraise.com qui a été vendue récemment. Partie de rien, cette entreprise a connu un énorme succès. La forte communauté entourant ce site y est pour beaucoup dans son succès.

Il est donc possible pour tous les types de site e-commerce d’intégrer des outils pour permettre à la communauté de se prononcer et ainsi d’améliorer le contenu de ces sites. Par contre, l’inconvénient est de n’avoir aucune communauté. Quoi de plus désagréable d’aller sur un site communautaire où personne ne participe. C’est comme aller dans un bar vide. On sort aussitôt entré. Ça prend donc un minimum de personne pour assurer le succès d’une telle stratégie. Et bien souvent, on doit compter sur un noyau de fans qui reviennent régulièrement et assure une dynamique.

Les outils peuvent être très simples : Voter, ajouter un commentaire, participer à un forum, envoyer des photos du produit, envoyer cette page à un ami, etc. Si le site est déjà en ligne, on peut penser l’améliorer pour la prochaine version. S’il est en phase de développement, je suggère d’analyser les bénéfices que l’aspect communautaire peut apporter.

Mais attention, ce n’est pas parce qu’on donne les outils que ça garanti le succès. Les fondateurs ou employés doivent généralement mettre beaucoup de temps et d’énergie pour lancer la communauté. En montrant l’exemple et en s’impliquant, ceci suscite habituellement un intérêt et la motivation qui se propageront au reste de la communauté.

3 Comments:

At 7/24/2006 08:22:00 p.m., Anonymous Bolo said...

Créer un communauté autour d'un produit physique c'est possible mais comment le faire autour d'un produit non réel par exemple comme un service.

Blog peut il a lui seul créer un communauté ?

 
At 7/24/2006 08:27:00 p.m., Blogger Stéphane said...

En effet, c'est plus complexe pour un service, mais je crois que c'est possible. Le blog spécialisé est le meilleur moyen je crois.

Admettons que vous offrez des services de gestion ou de finance, bloguer sur le sujet peut amener son lot d'intéressés. En poussant un peu, ça peut devenir une communauté qui s'échange de l'info et vous, le gourou! ;-)

On voit ça souvent, des blogues d'entreprises qui sont énormément lus. J'ai en tête des employés de Sun, Google ou de Microsoft ou encore des blogues de finance très populaires.

Imaginez si Warren Buffett bloguait? (À moins que je me trompe, il ne blogue pas non?)

 
At 7/24/2006 11:02:00 p.m., Anonymous Bolo said...

Oui c'est un tres bon exemple.
Mais ca ne peut pas poser de problème, car on peut par parler de ses concurents ou des technologies concurentes.

Est ce que ce blog serait pris au sérieux si celui occulte volontairement une partie de l'information ?

 

Publier un commentaire

<< Home