28 juin 2006

Mixer commerce tradtionnel et e-commerce

Voilà une idée géniale qui permet à un commerce traditionnel de tirer profit des nouvelles technologies. La Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF) en France vient de lancer un service de rencontres en ligne… pour mettre en contact ses voyageurs!

Ainsi, dès la réservation de leur billet sur le site iDTGV.com, un voyageur pourra entrer en contact avec d’autres voyageurs pour faire plus ample connaissance durant le voyage. On peut imaginer que cela agrémentera sans doute un long voyage comme Paris-Nice par exemple.

Les passagers sont mis en relation en fonction de leurs affinités. Le principe est simple : On choisi un pseudo en ensuite il faut remplir un profil détaillé avec des questions du genre : mes principaux défauts et qualités, mes passe-temps, la ville où l’on voudrait vivre, le pire voisin que l’on puisse avoir dans un train… Vous voyez le genre.

Des annonces sont ensuite postées sur le site : Qui veut jouer au monopoly? Qui connaît un bon resto dans tel coin? Ces annonces sont modérées puisque la SNCF désire proposer un service sérieux et non un site de rencontres frivoles.

Le modèle d’affaires est simple : On charge 1.50 euro à celui qui veut entrer en contact avec d’autres. Le paiement se fait par SMS via un numéro surtaxé. Le portable est donc nécessaire, mais considérant le taux d’utilisation des portables en Europe, je ne pense pas que ça cause problème.

Pour que le projet soit viable, 10 passagers sur 550 par train doivent s’inscrire. Seuls les clients du iDTGV ont accès à ce service. Comme il y a 10 trains par jour, ce sont donc au minimum 100 passagers qui doivent utiliser le service. A plus long terme, la SNCF envisage un réel placement des passagers en fonction de leurs affinités.

Je trouve cette idée vraiment intéressante. Ce là démontre qu’il y a moyen de tirer profit des NTIC même si l’on est dans le commerce plus traditionnel. Il suffit de savoir qui sont nos clients et de penser à comment les NTIC pourraient leur simplifier ou agrémenter la vie. Évidement, la SNCF profite d’un grand bassin d’utilisateur ce qui facilite les choses. Mais on peut déjà imaginer d’autres applications d’affaires qui mixent le traditionnel aux technologies. Qu’on pense aux compagnies aériennes ou pourquoi pas aux hôtels et restaurants!

2 Comments:

At 6/28/2006 09:55:00 a.m., Anonymous Eric said...

Tiens tiens, ça me rappelle furieusement ça :
http://www.presse-citron.net/?2005/10/26/300-airtroductions-va-vous-faire-aimer-l-avion

 
At 6/28/2006 09:57:00 a.m., Blogger Stéphane said...

Ha c'est génial ça!

J'adore ce genre de nouveautés!

Merci pour le lien.

 

Publier un commentaire

<< Home