21 mars 2006

Comment réussir un projet Internet quand on est nul

Une discussion par courriel avec Vincent Abry m’a fait réfléchir sur un truc : Que fait-on quand on a des idées, mais pas le talent requis ni les ressources?

Parlons start-up Internet. Ça prend bien sûr un minimum de connaissances techniques et particulièrement en programmation. Sinon comment réussir un site dynamique si l’on ne sait même pas ce qu’est une base de données? Donc sommes-nous foutus quand on ne connaît rien à PHP ou à ASP, Java et compagnie? Je crois que non.

Depuis que je travaille dans le monde de l’Internet, il m’est arrivé de croiser toute sorte de monde sans connaissance d’Internet. Étrangement, ceux-ci ont réussi ou ont au moins pu lancer leur projet. Leur point en commun? Ils voulaient et étaient convaincus de leur idée!

Vous avez une idée, mais pas le talent? Vouloir réussir, être motivé et être convaincu que l’on peut arriver à de quoi est un excellent point de départ. Alors c’est quoi le truc magique? Parlez-en! Je ne dis pas de crier votre idée sur les toits, mais servez-vous de votre réseau de contacts. Vous avez un ami qui connaît un tel qui fait telle affaire? Le collègue de votre père est un programmeur blasé de sa job? Telle personne est un pro d’Internet? Parlez-lui! Envoyez un email, passez un coup de fil, n’importe quoi mais agissez. C’est sûr et certain que personne ne frappera à votre porte pour vous demander si vous avez une idée.

Par expérience, il y a beaucoup plus de monde intéressé par des projets qu’on ne pourrait le croire. Par contre, tous ne sont pas aussi intéressés par l’entrepreneuriat que vous pouvez l’être. Donc vous avez besoin de quelqu’un qui peut vous arranger un site Internet, mais qui en plus peut vous servir d’associé? Ça peut sembler difficile, mais ça se trouve.

Le premier exercice est de scruter sa liste de contacts. Vous pensez qu’un tel ne serait sûrement pas intéressé? Vous pourriez être surpris de sa réponse. Les préjugés nous font souvent faire du surplace plutôt que d’avancer. Le mieux, c’est de demander et le pire qui peut arriver, c’est qu’il vous dise qu’il n’est pas intéressé. À moins qu’il morde, mais c’est plutôt rare…

Votre liste de contacts se limite à votre mère? Alors utilisez Internet! Il est très facile de créer des contacts en envoyant un simple email. Que ce soit aux lecteurs de votre blogue, à un auteur d’un blogue ou d’un site Internet, etc.

Même si la réponse est négative, ce contact peut déboucher sur autre chose. Une référence à une autre personne ou sur une autre proposition, qui sait?

Je pense que je ne le répéterais jamais assez : Vous avez une idée que vous croyez avoir un certain potentiel? Alors agissez! Il faut savoir foncer et essayer, même si l’on se frappe le nez sur des portes fermées.

Je terminerais cette réflexion en disant que j’ai moi-même beaucoup de projets. Certains se réaliseront, d’autres non. Ce blogue m’aide beaucoup à réfléchir, mais surtout, il me met en contact avec des gens que je n’aurais pas connu autrement. Le coût? Un peu de mon temps pour écrire. Est-ce profitable? J’ai rentabilisé mes efforts pour les mois à venir seulement avec les courriels que j’ai reçu depuis les derniers jours!

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

2 Comments:

At 3/22/2006 11:41:00 a.m., Blogger Vincent said...

Bonjour Stephane,

Je corrige un peu ton message car il a mal été interprété ou alors je me suis mal exprimé: je disais que pour réussir sur internet, il faut être le premier dans son projet et être un programmeur hors pair ou avoir une idée de génie.
Quand je parlais de réussir je parlais de grosse réussite comme pour le Québec les fondateurs de Webfin.com, ceux de Netgraphe (La Toile du Quebec), le britannique a l'idée à un million de dollars, Digg.com, ..
Je ne suis pas encore dans ce cas mais je dois dire que je m'amuse bien sur le web depuis 1999 et je suis d'accord avec tes idées sur le blog, quel outil fantastique d'expression et de partage!
Et pour ton Nuouz.com j'ai le pressentiment que tu peux depasser Scoopeo ou Fuzz et meme etre le premier digg-like francophone a etre racheté.. l'avenir parlera.. juste un feeling
Continue ton bon boulot sur Nuouz

Vincent

 
At 3/23/2006 05:31:00 a.m., Blogger Père Fuzzhard said...

J'ai donné dans la méthode préconisée (payer en part dans la boite), et ...
A déconseiller : trop frustrante, stressante ...
On dépend complètement de la bonne/mauvaise volonté du développeur (ce qui dans ce cas est tout a fait normal : le mec bosse pour pas grand chose, il a qd même le droit de l'ouvrir ;-))
Le problème c'est que suivant le bonhomme, toi, "le nul en technique" on ne t'entend plus ...

Autre possibilité : le financement semi-public (anvar, prce) combiné avec un peu de tes sous et ceux des tiens.

Et SURTOUT : un paiement du style 1/3 à la commande 1/3 à l'avancement 1/3 à la livraison.

 

Publier un commentaire

<< Home