31 mars 2006

Le retour de la folie Internet?

C’est officiel : la folie est de retour dans le monde techno! Vous connaissez FaceBook, l’éditeur de communautés scolaires fermées? Cette société dirigée par trois jeunes dans le début de la vingtaine, tout juste sortis de l’université Harvard. Et bien, ils ont refusé une alléchante offre de 750 000 000 US$. Pourquoi? Parce que ce n’est pas assez! Ils veulent 2 000 000 000! Oui, ils refusent 750 M$ pour demander 2 M$! C’est presque 3 fois plus!

Mais que ce soit 750 M$ ou 2 M$, qu’est-ce que FaceBook exactement? C’est un répertoire d’étudiants en ligne qui créé des liens entres les gens à travers les réseaux sociaux scolaires. Le point original est que c’est une communauté fermée. Alors si vous n’êtes pas étudiant d’une université ou d’un collège inscrit, vous ne pouvez pas être membre ni même voir à quoi ça ressemble. Ça ajoute beaucoup de valeur au concept.

Le site est très populaire et les statistiques le prouvent. Il est en 7e position des sites générant le plus de trafic. 5.5 milliards de pages vues uniquement en février. C’est plus qu’Amazon.com, qu’Ask.com ou Walt Disney! Il n’est pas rare que les membres passent des heures sur le site à poster des photos, bloguer et échanger avec leurs amis.

D’un point de vue marketing, le produit est très intéressant puisqu’il rejoint une masse de consommateurs autrement difficile à rejoindre par les médias traditionnels. Nous savons que les jeunes n’écoutent plus la télé ni la radio. Ils sont plutôt avec leur portable et leur iPod. Donc avoir accès à une banque d’utilisateurs de 2.9 millions d’étudiants répartis sur 800 collèges et universités peut valoir un petit magot!

Le modèle d’affaires de FaceBook? La publicité bien évidement. Tiens, ça me rappelle 1999 ça…! Ils vendent toutes sortes de pubs à des prix variant à 9 à 15$. Il y a des annonceurs corporatifs, mais aussi des pubs pour les prochains partys d’étudiants. Bref, tout le monde trouve une place pour annoncer. De plus, ils ont levé du financement. Beaucoup de financement. 13 millions en fait. Pas mal pour des jeunes!

Je ne le nierai pas : Le site a beaucoup de potentiel et son succès est admirable. Très admirable même. Je suis encore content de voir que des jeunes avec peu de moyens sortant de nulle part puissent créer quelque chose d’aussi gros en seulement 2 ans. Ça prouve qu’il reste encore beaucoup d’opportunités d’affaires sur Internet.

Par contre, je m’interroge réellement sur le montant offert et celui demandé. Refuser 750 M$ et demander 2 M$. N’est-ce pas un peu exagéré? Seulement un peu? Premièrement, le site ne génère pas autant de revenus. Dans le monde réel, une entreprise se vend 1.5, 2, 3, 4 fois les revenus. Ici? On parle d’un prix de 100$ par utilisateur! Combien rapporte un utilisateur? Je ne sais pas exactement, mais par expérience, un utilisateur qui ne paie pas pour un service rapporte en 1 an quelques dollars en publicité. Très loin du 100$ demandé.

Cette folie ressemble beaucoup à ce que nous avons vécu en 2000. Des prix astronomiques pour des sites qui ne le valent pas. Si au moins les revenus justifiaient ce prix… D’ailleurs, il n’y a pas que FaceBook. MySpace à été vendue 580 M$ dernièrement. Faites la comparaison : Avec 2 M$, vous pouvez acheter des grandes entreprises solidement établies depuis des années et rapportant des revenus proches du milliard. Une compagnie de téléphone, une chaîne de supermarchés, des hôtels…

Autre point négatif. Comme tout site parti d’un sous-sol avec la mentalité de jeunes gens dynamiques, rêveurs et motivé par les défis, une fois vendu, cette mentalité est remplacée par l’obligation de rapporter du fric. Une tonne de fric. L’ambiance détendue est remplacée par les objectifs financiers à atteindre. Les utilisateurs gratuits seront éventuellement sollicités pour dépenser quelques dollars. Il faut bien rentabiliser cet achat et c’est légitime. C’est inévitable à mon avis.

En bref, je ne suis pas contre le fait qu’ils vendent au contraire. Ils le méritent et tant mieux s’ils s’en mettent plein les poches. Je serais le premier à danser une polka sur les mains si j’avais une pareille offre. Par contre, je n’aurais pas un appétit si grand. J’aurais pris le 750 M$. Ça fait tout de même 250 M$ par tête! C’est beaucoup plus que ce qu’une personne à de besoin pour 10 générations. Ils sont trop gourmands ou moi trop peureux? Je ne sais pas. Mais je reste convaincu que FaceBook ne vaut pas 2 M$ ni même 750 M$ et que ceci va mener à d’autres surenchères. J’ose espérer que les investisseurs ont appris de leur expérience qui leur a coûté une fortune il n’y a que 6 ans…

Lire l'article de BusinessWeek
Lire l'article sur CBS News
Lire l'article sur TechCrunch

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

30 mars 2006

Modification du système de vote sur Nuouz

J'ai modifié le système de vote sur Nuouz. Il me semble maintenant plus clair. N'étant pas un designer né, je suis quand même fier de mes petits dessins! L'important ici, c'est qu'on pourra dire si l'on n'aime pas l'article, pas seulement voter pour lui. En clair, je crois que celà fera une différence au niveau de la participation. Du moins, je le souhaite!

Le nombre de fois qu'un article est visionné est aussi plus en évidence. De plus, l'algorithme qui place les nouvelles en Une est modifié pour prendre en compte ce paramètre. Il ne faut pas oublier que la majorité du monde sont passif et ne font que lire les articles! Aussi bien tirer profit de cette connaissance.

Voir la page d'accueil de Nuouz

29 mars 2006

Anatomie de google

Voici une de mes lectures à l'université qui m'a fortement inspiré. C'est le texte expliquant l'anatomie de Google par Messieurs Google eux-mêmes alors qu'ils étaient à l'université de Stanford. Ils expliquent bien comment prendre les lacunes des concurrents et apporter des solutions pour en faire un outil de recherche incroyable. C'est un papier scientifique en anglais, mais tout de même compréhensible pour quiconque s'intéresse au sujet.

Lire le document

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Une bonne dose d'inspiration

Voici un livre sur le succès de Google. Ça raconte comment Google est devenu géant en moins de 10 ans. Je me rappelle même qu'à l'époque Yahoo! occupait toute la place et personne n'aurait pu croire qu'un Google les aurait détrôné!

Lire l'article

Et aussi une autre lecture intéressante illustrant la manière de penser de Google.

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Bloguez, mais bloguez intelligement

J'ai de la misère à croire que quelqu'un puisse être assez stupide pour mettre des photos intimes de son ex copine sur son blogue en pensant que tout est permis sur Internet... Alors celui-là, il va s'en rappeller qu'il y a des choses qu'un blogueur ne doit pas faire!

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

28 mars 2006

Pub d'iPod visible de l'espace

Qui a rit de l'idée de faire des pubs sur les toits « roof ad »? Sûrement pas Apple! La compagnie a créé une pub d'iPod visible avec Google Earth et Google Maps. Deux ans de travail, 893 240 mètres carrés, l'équivalent de 80 terrains de football... Impressionnant! Qui veut m'aider à faire une pub de Nuouz dans les alpes?

Voir l'image sur Google Maps

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Alexaholic, un outil de benchmark amélioré

Billet intéressant de Michel Leblanc sur une version améliorée d'Alexa: Alexaholic.com. C'est une version indépendante, mais basée sur l'API d'alexa. Intéressant!

Lire le billet

10 manières peu ordinaires d'annoncer

Dans un monde où les mass-medias perdent le « mass », il devient plus profitable de cibler l'individu. À ce propos, un article de Entrepreneur.com « 10 Unusual Ways to Advertise » propose 10 façons de se faire connaitre à peu de frais. Évidement, ces trucs sont bons, mais demandent assez de créativité. Alors à vous de choisir: payer ou se servir de son cerveau. Pour ma part, je crois que si une entreprise réussi avec ce genre de moyen, se servant entièrement de son génie créatif, elle est bien plus méritante que celle ayant un budget de pub quasi illimité.

Le meilleur truc et probablement aussi le moins cher: Le t-shirt. Promenez-vous avec un t-shirt où il est écrit votre slogan et votre nom de domaine. Pensez au nombre de personnes qui peuvent lire votre gilet dans le métro, une foire, un centre commercial, etc.

Le truc à éviter: Les feuillets sur les vitres d'automobiles: À mon avis, ces feuillets frustrent les gens et se retrouvent par terre faisant ainsi plus de pollution que de bien...

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Pour IE 7, Microsoft s'inspire d'une stratégie du logiciel libre

Hé bien! Encore une fois, Microsoft s'inspire d'une idée qui a connu du succès dans le monde du logiciel libre. Ils adoptent un système de gestion des bogues similaire à celui qui est employé par la fondation Mozilla. À quand IE open source?

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Un homme marié attaque un site de rencontre

Encore un nouvel épisode dans la série des poursuites civiles farfelues aux États-Unis. Un homme en procédure de divorce poursuit eHarmony qui ne veut pas l'inscrire tant qu'il ne sera pas divorcé. Pourquoi ne pas simplement aller vers un autre site de rencontre? Pourquoi perdre du temps avec ça? Pour faire quelques dollars faciles bien sûr! Les poursuites civiles aux États-Unis sont de plus en plus ridicules...

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

27 mars 2006

Truc marketing

Vous ne savez pas comment faire connaitre votre site web? Voilà l'outil incontournable pour tous les webmasters professionnels: Le casque Mégaphone! Utilisez-le sans ménagement, annoncez la bonne nouvelle! ;)

Via Music Things

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Bloquer les pubs : Pour ou contre?

Les logiciels qui bloquent les pubs sur les sites web sont de plus en plus populaires et soulèvent bien des émotions, que l’on soit pour ou contre.

Pour ma part, d’un point de vue éditeur, je suis contre. Mais en tant qu’éditeur responsable et étant moi-même un utilisateur d’Internet, je n’enseveli pas mes visiteurs sous des tonnes de pubs. Quoi de plus frustrant qu’un fichu pop-up qu’on n’a pas demandé. J’utilise un pop-up blocker pour combattre ces pubs insignifiantes et dérangeantes.

Par contre, voilà maintenant qu’il y a des logiciels qui bloquent même les pubs Google AdSense. Celles-ci sont très utilisées par les webmasters pour couvrir les frais d’entretien d’un site web. Là, je suis contre.

AdSense est un moyen marketing efficace autant pour les annonceurs qui veulent faire connaître leur site que pour les webmasters qui veulent rentabiliser le leur. Si l’on bloque ces pubs, je serais le premier à être moins motivé d’offrir du contenu gratuit. Je ne parle pas de devenir millionnaire avec ces pubs, AdSense rapporte seulement de quoi couvrir les frais d’hébergement et peut-être quelques bières par mois! Un site comme Nuouz peut coûter très cher à long terme. Si le contenu est gratuit et qu’il n’y a aucun revenu de pub, je paie les factures comment? De ma poche? En attendant que de bons samaritains fassent des dons?

Malheureusement, je crois que beaucoup de webmasters paient aujourd’hui pour ceux qui ont abusé des publicités. Encore une fois, la majorité paie pour les niaiseries d’une minorité. Combien d’entre-nous ont été sur un site web où les pop-up ne finissaient plus d’ouvrir? Même en fermant la fenêtre une nouvelle apparaissait à chaque fois!

Heureusement, les logiciels antipub ne sont pas la norme donc l’impact sur un site web est généralement minime, voire négligeable. Si les éditeurs ne font pas par exprès pour irriter les visiteurs, ceux-ci ne sont pas idiots et la majorité comprend que la publicité est un moyen de couvrir les coûts.

En bref, si vous êtes éditeurs, n’abusez pas des publicités. Si vous êtes un internaute et que vous appréciez les contenus gratuits sur les sites web, prenez quelques secondes pour penser que quelqu’un quelque part paie pour tout ça, en temps et en argent.

Est-ce que bloquer des pubs est contraire à l’éthique? Voici une discussion intéressante à ce sujet.

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Location de vidéos en ligne

Preuve qu'on peut réussir un modèle d'affaires entièrement sur Internet. Glowria et une entreprise qui est parti de peu, mais qui est devenu une belle réussite. Le Journal Du Net a fait un excellent reportage sur cette société. Inspirant!

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Développez vos qualités de gestionnaire, jouez à World of Warcraft!

Voilà une bonne raison à donnez à vos femmes: Vous jouez à World of Warcraft pour parfaire vos qualités de leader et de gestionnaire! Quand c'est pour le travail, c'est légitime, non?

Il existe plusieurs liens entre le jeu et la vie réelle en entreprise. Le travail d'équipe et le leadership par exemple. Il faut coordonner les habiletés de tous pour aller plus loin, comme en entreprise. Le jeu demande aussi beaucoup de stratégie et des aptitudes pour la résolution de problème. D'ailleurs, la création d'un réseau de connaissances aide beaucoup à développer la comunication.

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Est-ce le bon moment pour lancer une startup?

La co-fondatrice de Flickr, Caterina Fake, pense que non!

Parmi les raisons citées, mentionnons que tout le monde essaie de lancer une startup, le talent est rare et le Web 2.0 est surévalué et n'est pas l'élément magique tant recherché.

Je suis d'accord avec elle. Le web ressemble beaucoup à ce que j'ai connu en 1999-2000 où n'importe qui partait n'importe quoi. La seule différence, c'est que le financement est moins présent. Du moins, pas aussi important que ce que nous avons vu en 1999 où des jeunes sans expérience et sans plan d'affaire solide levaient des centaines de millions en financement.

Remarquez les entreprises qui réussissent: Elles naissent dans les creux de vague. Rares sont celles qui atteignent des sommets au summum d'une bulle! Si oui, elles sont les plus rapides à tomber.

À l'opposé, si l'on a une idée, il ne faut pas s'empêcher de se lancer en affaires. Je pense qu'il faut surtout éviter d'être émotif, avoir un bon plan et s'y tenir. Faites votre affaire sans trop vous soucier de ce qui se passe à gauche et à droite. N'oubliez pas, 75% des nouvelles entreprises ne sont plus là après 1 an et 90% après 3 ans!

Lire le blogue de Caterina Fake

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

24 mars 2006

L'idée à 1 million... ou presque!

Ouais, mon pote Chris et moi pensions bien avoir trouvé l'idée à 1 million de dollars hier soir. En jasant, nous avons eu un éclair de génie qui nous a fait rêver à une ferrari la semaine prochaine. Le summum a été quand le nom de domaine était disponible! C'est plutôt rare, avouons-le! Mais comme toute bonne chose à une fin, la bulle a éclatée quand on s'est rendu compte d'une faute d'orthographe dans le nom de domaine. Le nom bien écrit est évidement pris. Encore une idée à 1 million qui ne fonctionnera pas...! ;)

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Qui paierait 35$ pour soumettre un bug à Microsoft?

Hé bien... La gentillesse de certaines personnes à de quoi toujours surprendre! Tim Altman a un grand coeur et il s'est embourbé dans une histoire semblable à Astérix dans la « maison qui rend fou ». Tout ça pour prévenir MS d'un bug!

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Après Vista, Office!

Et voilà, après Vista, c'est la sortie d'Office qui sera reportée à l'année d'après.

Que dire de plus...

Lire l'article

Face lift pour Xiti haut de gamme

L'interface de XiTi Analyser v7 a été complétement renouvellée. Xiti m'impressionnera toujours, elle qui est parti de rien il y a quelques années. J'ai connu et utilisé la première version et c'est maintenant rendu une belle réussite qui doit générer des revenus à faire des envieux!

Aussi, tout a été redéveloppé en .Net. Je suis un pro.Net alors je me dois de le souligner! ;)

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

23 mars 2006

Scoopeo, Fuzz et Nuouz : Créer la collaboration

Un billet de OldCola sur la participation aux sites collaboratifs porte à réflexion. J’avais moi-même ce type de réflexion depuis quelques mois. Il est assez difficile de lancer un site Internet collaboratif. C’est en fait le problème du téléphone : Personne n'en possède un alors personne n'en achète. Mais une fois que tout le monde en a, tout le monde en achète!

Dans le genre collaboratif, trois sites ont vu le jour au cours des derniers mois : Scoopeo, Fuzz et Nuouz. Trois sites Internet fortement inspirés de Digg aux Etats-Unis, d’où leur qualificatif de Digg-like.

Digg a maintenant plus de 700 000 visiteurs uniques par jour. Ceci représente plus de 100 000 000 de pages vues par mois. Le nombre de membres inscrits a doublé à tous les 4 mois dans la seule première année. Pas mal pour un site qui ne sort de nulle part! Le principe? Les nouvelles sont soumises et classées par les membres et non par un comité éditorial. Les meilleures nouvelles, celles qui reçoivent le plus de votes de la communauté font la première page. Ce principe est donc hautement collaboratif car sans la participation active de ses membres, le site est statique et semble mort. Digg est devenu tellement gros que lorsqu’une nouvelle fait la première page, on parle de Digg Effect. Il peut même jouer sur la valeur en bourse d’une entreprise!

Digg est maintenant seul sur son trône alors que les copies ramassent les miettes. Heureusement pour nous, le marché francophone était encore vierge il y a quelques mois. Dans l’ordre, Scoopeo, Fuzz et Nuouz sont apparus presque en même temps, à quelques semaines d’intervalle. Si bien que lors que j’ai eu l’idée pour Nuouz, il n’y avait encore aucun Digg-like francophone. Maintenant, il y en a au moins 5, mais les plus importants sont, à mon avis, les trois que je viens de mentionner.

Pourquoi je parle des 3 plutôt que de parler de Nuouz uniquement? Je devrais avoir peur que Scoopeo ou Fuzz me vole tout mon trafic, non? Et bien non, pas du tout. Premièrement, les trois sites sont différents même s’ils ont la même influence. On peut voir d’un coup d’œil (d’expert bien sûr!) que les sites prendront éventuellement des directions différentes. Digg étant l’idée de départ, je crois que les trois se différencieront et ils le doivent s’ils veulent survivre. Copier Digg à long terme n’est pas une bonne idée à mon avis!

Scoopeo est très bien fait. Il est clair, les couleurs sont attrayantes et il fonctionne très bien. On voit que les administrateurs travaillent fort. Fuzz est tout aussi intéressant, même qu’il a ce petit ton «amusant» qui le rend sympathique. Et Nuouz, évidement en tant qu’éditeur, je ne suis pas objectif, mais je crois d’après les commentaires reçu, qu’il est aussi très apprécié. De plus, les visiteurs récurrents me permettent de croire qu’il répond à un besoin. À vous de vous faire une idée des trois.

À ce stade, c’est une question de choix et de goût. Certains ne jurent que par Nuouz, d’autres par Scoopeo. C’est important dans un marché libre d’avoir une certaine variété pour choisir. D’ailleurs, l’autre raison pour laquelle je parle d’eux, est qu’indirectement, ça me profite. En effet, plus ce type de site est connu, plus Nuouz sera connu. Plus Fuzz et Scoopeo font parler d’eux, plus le monde aura une bonne idée de ce qu’est Nuouz et vice-versa.

C’est un peu mon objectif avec cet article. J’ai remarqué qu’il y a un travail d’éducation à faire auprès des internautes. Plusieurs visiteurs visitent Nuouz comme si c’était un site de nouvelles ordinaires. Tant que le principe collaboratif ne sera pas bien compris par la majorité du monde, il sera difficile de se démarquer.

Amener le monde à participer à un site de son propre gré n’est pas une tâche aisée. Nous avons ici le problème du téléphone comme je le disais plus haut. J’ai confiance qu’avec le temps celui-ci sera résolu, mais d’ici là, il y a du pain sur la planche.

Pour assurer la réussite d’un tel site, ça prend une masse critique d’utilisateurs. Comment avoir cette masse critique? Je pense qu’il n’y a pas de recette miracle à moins d’avoir un énorme budget publicitaire! Les plus belles réussites se font par bouche à oreille. Un lien sur un blogue ou sur un site web. Un email à 2-3 de ses copains… Et comment amener la monde à faire ça par eux même? Sûrement pas en ayant l’air d’un vendeur d'aspirateur! Ce n’est pas le genre d’effet que l’on peut forcer même si l’on aimerait. Un « Buzz » en marketing arrive souvent quand l’on s’y attend le moins et surtout pour des raisons qu’on ne comprend pas toujours bien! Pour ma part, je ne m’en fais pas avec ça. Je m’amuse sur Nuouz et sur Scoopeo depuis tout récemment. J’ose croire que ceci en attirera un, et puis un autre et ensuite 3, 4, 5!

Nuouz, Scoopeo et Fuzz sont d’excellents produits. Je pense que ce n’est qu’une question de temps avant que ça ne fasse un Boom et qu’ils deviennent très populaires. Peut-être même qu’on jour on ne parlera plus de Digg-like français, mais que les copies seront des Scoopeo-Nuouz-Fuzz-like!

Alors morale de l’histoire? Vous aimez ces sites? Parlez-en un peu à votre entourage et participez vous aussi à cet esprit collaboratif!

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Pour un plan d'affaires sans faille (ou presque)

Le plan d'affaires sert d'outil de réflexion et de planification pour un entrepreneur. Bien qu'il est impossible de le rendre parfait, nous pouvons au minimum limiter les problème. Même Google avait des failles dans son plan d'affaires original. Les problèmes mal identifiés au départ peuvent devenir une vraie plaie lorsque l'entreprise est en croissance et qu'il est plus difficile de modifier le modèle d'affaires de l'entreprise.

Un article de Forbes intéressant à ce sujet

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Vista cause du trouble à Microsoft

Encore une remise dans le délai prévu pour le lancement du très attendu Vista. Ça fera plus de 5 ans que XP est lancé. Et malgré ça, Microsoft devra mettre en attente des fonctions avancées qui était planifiées pour Vista. Ceci met à risque sa vache à lait. Avec toutes les applications que deviennent indépendante des systèmes d'exploitation comme Google veut le faire, verrons nous un Microsoft s'effondrer comme IBM il y a quelques années? Microsoft est une grosse machine rendue difficile à déplacer...

Lire l'article complet

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Apple ne digère pas la loi sur le droit d'auteur

Avec la nouvelle Loi, l'interopérabilité sera de mise donc on pourra écouter la musique téléchargée de iTune sur n'importe quel support plutôt qu'uniquement un IPod. Ceci ne fait évidement pas l'affaire de Apple qui voit son monopole s'éffriter, mais surtout, selon l'entreprise, que ceci encouragera une culture de piratage. À suivre...

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

22 mars 2006

Septembre 2001: Les mythes défaits

Avec les vidéos sur le 11 septembre 2001 qu'on peut voir depuis quelques jours, j'ai cru qu'on pouvait s'être fait roulé par l'administration américaine. Faut dire, ces vidéos sont bien faits et ils apportent plusieurs éléments scientifiques intéressants. Je ne me laisse pas berner facilement, mais cette fois, j'y ai cru au moins suffisament pour devoir chercher des sources crédibles.

Maleureusement (ou heureusement???), je n'ai rien trouvé de crédible confirmant les thèses de complot, seulement un tas de sites parlant de complot. Pas de médias ou d'université. Aucun sur la planète. Par contre, j'ai trouvé plusieurs articles de sources crédibles réfutant chacun des mythes entourant le 11 septembre. Le plus complet vient de la revue scientifique Popular Mechanics dont la réputation n'est pas à faire.

Lire l'article

Et voici un excellent article de l'Université de Sydney sur l'effondrement des tours:

http://www.civil.usyd.edu.au/wtc.shtml

Bref, on dira ce qu'on voudra et ça alimente de bonnes discussions entre amis, mais les théories de complot ne tiennent pas la route. À moins que le gouvernement américain aient acheté tous les professeurs et experts dans le monde ce dont je doute! Il est bon de garder un oeil critique, mais il ne faut pas pour autant alimenter des mythes anti-américains sans raison. Ne pas aimer Bush est une chose, accuser sans preuvres crédibles un gouvernement, l'armée et des agences fédérales d'avoir délibérément tué des civils et causé des dommages pour des milliards de dollars en est une autre.

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Où vos visiteurs cliquent-ils?

CrazyEgg, un outil intéressant pour savoir où vos visiteurs cliquent. Il n'est pas encore disponible pour utilisation, mais on peut voir de quoi ça aura l'air.

Cliquez sur Heatmap et Overlay.

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Un blogue pour mousser les ventes

Le blogue est de plus en plus utilisé pour faire connaitre un produit ou pour créer un achalandage menant à des ventes. Un particulièrement original qui a rapporté de bons résultats. Assez bons pour que Warner répéte l'expérience!

Pour la sortie du DVD Charlie et la Chocolaterie, la Warner ont lancé un blogue Chocolateriewonka.com où les internautes soumettent des photos montages et des recettes de chocolat peu ordinaires.

En 1 mois et demi, 50 billets ont été postés par les internautes attirant ainsi plus de 15 000 visiteurs uniques. Ceci doit donner un excellent coup de pouce aux ventes et générer un bouche à oreille très intéressant.

Morale de l'histoire: Intégrer un blogue dans une stratégie marketing n'est pas à négliger!

L'article complet

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

À quand Google Office?

Avec l'acquisition de Upstartle qui développe Writely, un logiciel de traitement de texte sur le web, Google s'enligne lentement mais sûrement sur le terrain de jeux qui où microsoft est roi depuis des lunes!

Avec un système d'emmagasinage de données en ligne en développement (GDrive) qui permettra de mettre tout le contenu de son ordinateur en ligne, GMail pour le courriel, Blogspot pour les blogues, Googlepages pour les pages web, un calendrier et bien d'autres, Google place ses pions pour faire la guerre à Microsoft.

Microsoft n'entend pas regarder le train passer. Belle lutte à prévoir!

Lire l'article sur Forbes

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Combien rapporte une campagne marketing par email?

Vous faites une campagne marketing par email? Vous voulez avoir une idée de combien ça va rapporter (ROI ou Return On Investment)? Voici un petit outil interactif vous donnant une bonne idée!

Attention, le taux de conversion est à 20% par défaut... En réalité, un taux de conversion pour une campagne plus ou moins ciblée est plus aux alentours de 5%!

Voir le calculateur (anglais)

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Dur dur de faire de l'échange numérique

« Trois ans de prison et 300 000 euros d'amende pour les éditeurs de logiciel peer to peer »

C'est ce que prévoit La loi droit d'auteur et droits voisins pour ceux qui crée des logiciels d'échanges ou qui facilitent le piratage. Heureusement, l'internaute qui télécharge, voire qui met (illégalement) à disposition des fichiers récupérés sur le Web ne risque plus trois ans de prison et 300 000 euros d'amende, mais seulement une amende de 38 euros. 150 en cas de récidive. Le but est bien évidement de surveiller, punir et aussi faire peur. Reste à voir comment la vie privée sera protégée dans tout ça.

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

21 mars 2006

Comment réussir un projet Internet quand on est nul

Une discussion par courriel avec Vincent Abry m’a fait réfléchir sur un truc : Que fait-on quand on a des idées, mais pas le talent requis ni les ressources?

Parlons start-up Internet. Ça prend bien sûr un minimum de connaissances techniques et particulièrement en programmation. Sinon comment réussir un site dynamique si l’on ne sait même pas ce qu’est une base de données? Donc sommes-nous foutus quand on ne connaît rien à PHP ou à ASP, Java et compagnie? Je crois que non.

Depuis que je travaille dans le monde de l’Internet, il m’est arrivé de croiser toute sorte de monde sans connaissance d’Internet. Étrangement, ceux-ci ont réussi ou ont au moins pu lancer leur projet. Leur point en commun? Ils voulaient et étaient convaincus de leur idée!

Vous avez une idée, mais pas le talent? Vouloir réussir, être motivé et être convaincu que l’on peut arriver à de quoi est un excellent point de départ. Alors c’est quoi le truc magique? Parlez-en! Je ne dis pas de crier votre idée sur les toits, mais servez-vous de votre réseau de contacts. Vous avez un ami qui connaît un tel qui fait telle affaire? Le collègue de votre père est un programmeur blasé de sa job? Telle personne est un pro d’Internet? Parlez-lui! Envoyez un email, passez un coup de fil, n’importe quoi mais agissez. C’est sûr et certain que personne ne frappera à votre porte pour vous demander si vous avez une idée.

Par expérience, il y a beaucoup plus de monde intéressé par des projets qu’on ne pourrait le croire. Par contre, tous ne sont pas aussi intéressés par l’entrepreneuriat que vous pouvez l’être. Donc vous avez besoin de quelqu’un qui peut vous arranger un site Internet, mais qui en plus peut vous servir d’associé? Ça peut sembler difficile, mais ça se trouve.

Le premier exercice est de scruter sa liste de contacts. Vous pensez qu’un tel ne serait sûrement pas intéressé? Vous pourriez être surpris de sa réponse. Les préjugés nous font souvent faire du surplace plutôt que d’avancer. Le mieux, c’est de demander et le pire qui peut arriver, c’est qu’il vous dise qu’il n’est pas intéressé. À moins qu’il morde, mais c’est plutôt rare…

Votre liste de contacts se limite à votre mère? Alors utilisez Internet! Il est très facile de créer des contacts en envoyant un simple email. Que ce soit aux lecteurs de votre blogue, à un auteur d’un blogue ou d’un site Internet, etc.

Même si la réponse est négative, ce contact peut déboucher sur autre chose. Une référence à une autre personne ou sur une autre proposition, qui sait?

Je pense que je ne le répéterais jamais assez : Vous avez une idée que vous croyez avoir un certain potentiel? Alors agissez! Il faut savoir foncer et essayer, même si l’on se frappe le nez sur des portes fermées.

Je terminerais cette réflexion en disant que j’ai moi-même beaucoup de projets. Certains se réaliseront, d’autres non. Ce blogue m’aide beaucoup à réfléchir, mais surtout, il me met en contact avec des gens que je n’aurais pas connu autrement. Le coût? Un peu de mon temps pour écrire. Est-ce profitable? J’ai rentabilisé mes efforts pour les mois à venir seulement avec les courriels que j’ai reçu depuis les derniers jours!

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Internet Explorer est le meilleur navigateur au monde

Voilà une nouvelle qui fera tomber du monde de leur chaise! C'est ce qu'affirme tu tac au tac Rishi K Srivastava de Chez Microsoft Inde. Il dit que le succès d'Internet Explorer n'est dû qu'à une seule et unique chose : sa qualité irréprochable! Donc, bien sûr, la popularité de IE n'a rien à voir au fait qu'il soit intégré dans Windows!

Voilà une bonne leçon de «Comment faire parler de nous» selon Microsoft! ;)

Voir l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Se vendre sur eBay, pourquoi pas!

Ce n'était qu'une question de temps avant que ça arrive: Une entreprise se met en vente sur Internet! Chaussetteonline.com, le supposé leader de la vente de chaussette en ligne a mis le domaine et le stock en vente à un prix de départ de 30 000 euros. La question que je me pose: Ils vendent parce que ça ne rapporte pas et ils sentent la soupe chaude ou si c'est pour faire parler d'eux? Dans le 2e cas, ça marche! Dans le premier, j'ai hâte de voir comment ça va se terminer... Qui veut 2300 paires de chaussettes?

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

20 mars 2006

Qui a une idée à 1 Million de dollars?

Exception faite de la « La page à un million de dollars » (http://www.milliondollarhomepage.com) qui est littéralement une idée à 1 million de dollars, il est rare que quelqu’un se lève le matin avec une telle idée.

Je discutais avec ma copine au sujet de sa carrière et elle me disait qu’elle aimerait faire autre chose, peut-être même se lancer en affaires, ouvrir quelque chose, mais que son gros problème est qu’elle n’a pas d’idée. J’essayais de lui faire comprendre qu’on n’arrive pas avec une idée en ne faisant rien. Si les idées poussaient dans les arbres, j’aurais 5-6 arbres du genre sur mon terrain. Une lecture très intéressante à ce sujet permet de réfléchir : http://paulgraham.com/ideas.html.

Mais comment peut-on avoir une idée alors? Quelle est la recette miracle pour avoir la bonne idée à coup sûr?

Tout d’abord, si une recette pour le succès instantané existait, tout le monde serait riche. Donc oublions la recette secrète. Alors on fait quoi pour se lancer en affaires et révolutionner le monde?

Si l’on regarde de près les entreprises qui ont du succès, on se rend compte facilement qu’aucune n’est parti un beau matin d’été et était devenu un succès l’après-midi. On peut penser à La Page à un million de dollars : Le gars a fait ça pour payer ses études et s’il récoltait 1% du Million, il serait heureux. Yahoo! a été créé par deux étudiants. À l’époque, c’était loin de ce que l’on connaît aujourd’hui. C’était un répertoire mis a jour manuellement et le but était de classifier leurs liens personnels! D’ailleurs, le nom Yahoo! veut dire «Yet Another Hierarchical Officious Oracle ». EBay était au départ un site d’enchères très rudimentaire…

J’ai personnellement eu une idée de ce genre. Je devais trouver un sujet pour un travail d’école en 1997. J’ai donc développé le site d’outils pour webmasters WebD (http://www.webdonline.com). Au départ, c’était seulement pour avoir une bonne note et profiter à quelques internautes qui n’avaient pas de connaissances techniques pour créer eux-mêmes leurs outils. Du début jusqu’au moment de la vente à Francité, soit à l’été 2000, 75 000 personnes se sont abonnés sans que je ne fasse aucune publicité. Entre temps, j’ai créé un autre site web. Un site de rencontre cette fois (http://www.4adate.net). L’idée semble sur-utilisée aujourd’hui, mais en 1998, j’avais le 2e plus important site de rencontres francophone avec plus de 90 000 membres abonnés en 1 an et demi. Il a lui aussi été vendu en 2000.

Où est-ce que je veux en venir avec tout ça? Simplement au fait qu’on ne se lève pas un matin avec une idée de génie. Du moins, pas à tous les jours! Pour la majorité des succès, ce sont des projets qui sont parti d’une idée fort simple, voire ordinaire quand on y pense avec du recul, mais qui avec le temps a permis d’évoluer et de mener à autre chose. C’est là l’essence d’une idée : Ce n’est pas un but, mais un chemin qu’on prend pour aller plus loin.

Pour ceux qui voudraient quand même une recette, je peux vous donner les ingrédients. Ils sont simples à trouver et ne coûtent pas cher :

- Un besoin à répondre
- Des actions
- Du temps

Voilà! Vous pouvez maintenant espérer devenir riche un jour avec ces ingrédients.

D’accord, tout le monde à du temps vous me direz, mais encore faut-il trouver l’idée! Mais qu’est-ce qu’une idée au juste? En affaires, on peut définir une idée comme étant une solution à un problème. Donc au lieu de chercher une idée, cherchez un problème! Qu’est-ce qui fonctionne mal et que vous pourriez améliorer? Vous êtes-vous déjà dis « Ça serait génial si telle chose existait »? Ne sous-estimez pas la valeur des idées, si simples soient-elles. Vous ne pouvez pas savoir où une idée peut vous mener. Pire encore, personne ne peut évaluer les impacts à long terme d’une idée. On a bien ri de plusieurs inventeurs ou créateurs qui sont devenus riches à force de croire à leur idée…

Deuxièmement, des actions. Combien de vos amis ou collègues rêvent d’être riches un jour? Et combien sont prêt à faire les efforts pour y arriver? Combien ont entrepris de réaliser une idée, même si c’est seulement de la mettre sur papier? Le succès n’arrive pas tout seul. Il faut faire sa part d’efforts pour le récolter. Donc si vous avez une idée, agissez. Si cela vous parait trop gros, découpez la en plus petits objectifs. Faites n’importe quoi, mais faites de quoi! Commencez quelque part : Même si ce n’est pas le bon chemin, c’est de l’expérience acquise pour la prochaine fois. Il n’y a que les perdants qui abandonnent avant même d’avoir essayer. C’est encore pire pour ceux qui se cherchent des excuses pour se donner bonne conscience d’être paresseux.

Troisièmement, le temps. Les résultats peuvent paraître décevant après 1 ou 2 mois. Mais après 1 an ou 2, votre idée aura fait beaucoup de chemin. C’est comme un placement, ça ne rapporte rien après 1 an, mais après 5 ans, vous êtes surpris des résultats. Vous acceptez donc d’attendre plusieurs années pour que vos placements profitent, mais vous seriez prêt à abandonner parce que votre idée ne vous a pas rendu riche après 2 mois? Laissez le temps agir et vous serez probablement fort impressionnés!

Bien sûr, à ces ingrédients, il y a aussi de la chance. Le « bonne place au bon moment ». En effet, comme je le disais plus tôt, il est irréaliste de penser à faire un site de rencontres ordinaire et d’espérer devenir riche. Il y en a maintenant des milliers tous plus pareils les uns que les autres. Par contre, il reste sûrement un tas de nouvelles idées à exploiter. Le genre d’idée que dans 5 ans nous dirons « Bah, c’est ordinaire comme idée », mais qu’aujourd’hui ça n’existe pas et que ça prenait une première personne pour y penser.

Finalement, l’aspect « être le premier à y penser » vaut de l’or. Qu’ont en commun, EBay, Digg, Yahoo! et les autres? Ils ont été les premiers de leur secteur.

En conclusion, j’essaie moi-même d’appliquer ces principes. J’ai créé Nuouz pour répondre à un besoin puisque je lis beaucoup de nouvelles. Après avoir vu Digg (http://www.digg.com), j’ai trouvé l’idée tellement géniale que j’ai créé mon propre Digg en français. Ce n’est pas très original de copier une idée (dans mon cas, je dis « fortement inspiré! »), mais je ne compte pas copier Digg pour toujours. C’était mon idée de départ, maintenant je fais évoluer Nuouz à ma façon. Qu’en sera-t-il dans 1-2-3 ans? Je ne le sais pas. Une chose que je sais par contre, c’est que j’aurai été dans les premiers à exploiter ce type d’idée en français. Est-ce que je vais être riche? Je ne le sais pas et les chances sont minces. Mais un projet comme Nuouz peut m’amener beaucoup plus que la richesse : Une offre d’emploi? Une opportunité d’affaire? De nouveaux contacts? Je ne le sais pas, mais si je n’essaie pas, je ne le saurai pas…

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Héberger ou être hébergé, là est la question!

Ça y'est, je suis un pro impartition quand on parle d'hébergement de site web. Les hébergeurs offrent aujourd'hui des services très fiables pour tellement peu. Pour le commun des mortels où les besoins d'hébergement consistent à de l'espace disque, un peu de bande passante, des scripts ASP, PHP, .Net et une base de données, il devient inutile de vouloir posséder son propre serveur.

Avoir son propre serveur vient avec la maintenance, les copies de sécurité, les failles de sécurité, les bris matériels, et tellement plus! Pour une PME qui ne possède pas de département d'informatique, c'est presque suicidaire. Même pour une entreprise avec un département de TI, ma recommandation est que si l'hébergement ne fait pas parti de la mission de l'entreprise, il est généralement mieux de se tourner vers les sociétés d'hébergement.

Évidement, je ne dis pas de tout faire les yeux fermés. Certains hébergeurs sont mieux que d'autres. Et plusieurs me font même peur quand l’on pense que nos données d'entreprises se retrouvent ailleurs. C'est d'ailleurs la principale raison qui nous pousse à avoir nos propres serveurs. À ce sujet, je conseille de prendre soi-même des copies de sécurité à distance, même si l'hébergeur en fait quotidiennement. J'ai déjà eu de mauvaise surprise et je ne ferai pas ravoir donc j'ai une copie de sécurité programmée qui s'exécute deux fois par jour. Mais à part ça, les coûts d'hébergement sont incroyablement bas à comparer la possession et l'entretien d'un serveur.

GoDaddy.com propose des forfaits d'hébergement à partir de 4$ US par mois... Comparez ceci aux milliers de dollars d'un serveur de moyen de gamme. Ça, c'est sans compter les licences pour les logiciels, l'installation, etc, etc. Je suis certain qu'il y a d'autres excellents hébergeurs. Pour ma part, je fais affaire avec DiscountASP.net. Les coûts et le service sont excellents et les prix très abordables.

Autant qu'avant je voulais avoir le contrôle sur tout, autant que maintenant je m'en remets, dans une certaine mesure, aux hébergeurs. J'ajouterais qu'avant, un hébergement répondant à mes besoins équivalait au coût d'acquisition et de maintenance de mon propre serveur web...

Magasinez bien puisque les prix diffèrent beaucoup d'un hébergeur à l'autre. Je vois encore des entreprises facturer 10 fois le prix pour un service identique ailleurs. N'oubliez pas que le prix n'est pas tout, il faut aussi s'assurer que l'entreprise est fiable, solide et jouit d'une excellente crédibilité en plus d'avoir un service à la clientèle rapide et efficace. Après tout, c'est vos affaires en ligne que vous placez dans les mains d'un autre!

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Cure de jeunesse pour Yahoo Mail qui passe sous Ajax

C'est une excellent nouvelle ça! Si un fournisseur de services grand public passe en mode AJAX, ça va donner un coup à la transformation d'Internet vers des sites plus évolués en donnant l'apparance d'applications en temps réel, comme si elles étaient sur notre propre oridnateur.

En effet, le AJAX est une couche logique qui rend invisible le caractère déconnecté d'Internet. Par exemple, à chaque fois qu'une page web doit rafraichir une information, celle-ci est entièrement rechargée. Avec AJAX, l'utilisateur ne voit aucun rechargement, ce qui rend l'application plus dynamique. Tout se fait par derrière, en utilisant AJAX.

C'est un pas de plus vers des applications entièrement web tout en ayant l'air d'une application locale.

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Le .xxx est de retour

Enfin, le nom de domaine .xxx serait de retour après avoir été mis de côté pour des raisons controversées. En effet, comme l'ICANN, l'organisme qui gèrent les noms de domaine, est une autorité très influencée par le gouvernement américain, celle-ci avait mis au rancart cette extension pour des raisons conservatrices et familiales.

Je suis pour ce domaine pour la simple raison que ça rendrait tout de suite reconnaissable un site XXX. Par contre, contrairement à ce que voudrait le «Cyber Safety for Kids Act», je suis contre le fait que ça soit obligatoire. Le projet de loi prévoit des sanctions pour ceux qui refuserait de s'y soumettre. Je préfère que les sites XXX se nomment volontairement avec l'extension .xxx. Mais je pense que les propriétaires de sites XXX socialement responsables, n'ont pas de raison de bouder l'extension .xxx. Je pense que ça améliorerait le contrôle de l'accès des enfants aux sites pornos.

Et tant qu'à être dans le sujet, j'espère qu'un jour l'ICANN deviendra un organisme géré par la communauté internationnale plutôt que par les américains. L'Internet est maintenant mondial alors ce n'est pas acceptable qu'un organisme américain ait le plein contrôle sur les noms de domaine. Ça éviterait les influences des politiciens et de la droite religieuse américaine, comme c'est le cas pour les extensions .xxx. Rappellons que ceux-ci demandent tout bonnement l'interdiction des sites XXX. Si l'on interdit un type de site, pourquoi pas en interdire un autre? Où celà s'arrêtera-t-il?

Lire l'article

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

17 mars 2006

Du marketing viral réussi!

Le marketing viral n'est pas facile à créer, mais quand ça marche, ça rapporte!

Tout le monde connait ces petits fromages Babybel? Un petit jeu événementiel à attiré 60 000 visiteurs sur leur site. 80% de ces visiteurs étaient des recommandations! Ça, c'est réussir un coup de marketing viral. Ça leur a rapporté 25 000 inscriptions. J'aimerais bien réussir un coup du genre pour Nuouz! :)

Lire l'article

Trouver un nom de domaine

Vous voulez partir votre site web? Attirer plein de monde? Faire un max de fric? C'est bien louable, mais avant tout, vous devrez trouver un nom de domaine pour votre site! La majorité des mots du dictionnaire sont déjà enregistrés. Une partie sont simplement inutilisés et seront remis sur le marché éventuellement. Plusieurs sont à des compagnies et une grande quantité sont à des cyber squatteurs. Quoi de plus frustrant que de penser à un nom original, de vérifier s'il est disponible et de tomber sur une page « domain for sale ».

Personnellement, ces cyber squatteurs n'auront jamais le plaisir de me soutirer un seul dollar. Appellons ça de l'orgueil, mais mon intelligence et ma créativité sont bien plus puissants que celles des cyber squatteurs. Ça me donne une inspiration, une sorte de combat entre moi et eux! Ils me mettent au défi de trouver un nom original auquel ils n'ont pas pensé. Même s'ils ont enregistré une quantité incroyable de noms de domaine, ils n'ont même pas le contrôle sur 1% de ceux-ci. Ça veut dire qu'avec un peu d'imagination, il est fort possible et même facile de trouver un nom de domaine original.

Peut-être avez-vous entendu parlé de quelques noms étranges dernièrement, mais qui ont ou feront leur marque. On n'a qu'à penser à Del.icio.us ou Flickr. Les cyber squatteurs sont trop concentrés à essayer de faire quelques dollars qu'ils ont sous estimés la créativité du monde. VOus connaissez sûrement d'autres exemples de noms originaux. Pour ma part, je pense à Digg (2 « g »), Yahoo!, eBay. Si vous en avez en tête, laissez les en commentaire!

Choisir un nom est probablement la partie la plus importante dans le développement d'un site web. Il vous restera collé à la peau à jamais. Si vous êtes chanceux, le monde l'utilisera même comme verbe (ex.: googled, googleling). Votre nom doit être « cool » en même temps qu'il réfère à ce que vous faites. Pas facile! Je crois aussi que si le nom peut sembler étrange, s'il est associé à un site ayant un certain succès, le nom deviendra alors lui aussi un succès.

J'ai eu ce problème quand j'ai dû trouver un nom pour Nuouz. N'essayez pas de trouver un nom avec le mot news dedans. Beaucoup sont cyber squattés! Ça m'a pris quelques heures et j'ai finallement trouvé Nuouz. J'ai testé plusieurs noms: niouz, nouz, nuows, etc, etc. Nuouz est intéressant parce que c'est presqu'un palyndrome (Il peut être lu à l'envers et ça donne presque Nuouz... Le Z étant un N penché à 90°!). Bon, évidement, certains aimeront et d'autres diront que le nom est nul à mourir. Question de goût! Mais néanmoins, je ne me suis pas abaissé à payer un cyber squatteur, prouvant à lui et à moi même que je n'avais pas un gramme de créativité.

Donc si vous avez de la difficulté à trouver un nom de domaine pour votre site, prenez le temps de réfléchir. Allez prendre une marche, faites une sieste... Une idée vous tombera du ciel bien assez vite! Demandez des suggestions à vos proches, pensez à des synmonymes, regardez dans une autre langue comme le latin, le grec, etc! Bref, êtes-vous plus créatifs que les cyber squatteurs?

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

16 mars 2006

AdSense et ma déception

Ça fait quelques années que j'utilise le service AdSense de Google pour générer un peu de revenu avec mes sites web. Je n'ai pas à me plaindre, la rémunération est aussi bonne sinon de loin meilleure à d'autres régies que j'ai essayé. Bon, le taux de clic n'est pas très élevé, mais je m'en tire généralement bien pour payer les factures.

Voilà qu'au lancement de Nuouz, je me suis dis pourquoi pas essayer AdSense pour les annonceurs. Je me dis que c'est le succès assuré, une couple de clics, une couple de dollars et voilà le flot incroyable de personnes qui arrive sur le site! Des millions d'inscriptions et Nuouz quoté en bourse la semaine suivante pourquoi pas! Et bien malheureusement, rien de tout ça n'est arrivé.

J'ai pourtant essayé différents textes de publicité, je me suis appliqué, j'ai réfléchi... mais il n'y a rien à faire. Plusieurs centaines de milliers d'impression de publicité par jour et seulement quelques clics. Quand je dis « quelques », ça veut dire que le taux de clic était inférieur à 0.0%. J'ai aussi essayé différents montant de coût par clic. Même résultat, sauf que ça coûte plus cher! :)

J'essaye donc les clics pour les résultats de recherche. Ouf... Le montant peut monter vite! « Bah, si ça rapporte, pourquoi pas » me dis-je!! Erreur mon jeune! Ça coûte cher en effet, mais les résultats? Un gros 0! Évidement, je n'ai pas attendu de dépenser 1 million, mais après 100$ de dépensé, avec des clics à 1$, 2$ et même un à 6$, tout supposément ciblés, rien n'a bougé sur mon site. Pas une inscription, pas d'augmentation notable du traffic... Ouf, ça commence à coûter cher tout ça!

J'ai donc stoppé ça. Ça m'a coûté environ 120$ pour tester ça. 120$ qui m'ont rapporté un gros zéro. Je suis vraiment déçu. Pourtant, j'ai appliqué plusieurs trucs que j'ai pris dans mes lectures sur AdSense. Quelle était la cause? Des clics sans intérêt? Du monde qui veulent gonfler leurs revenus? Mon budget était trop petit? Mes attentes trop grandes? Je n'ai pas misé sur les bons mots clés? C'est sans doute un mélange de tout ça.

Bref, AdSense pour les annonceurs est une bonne manière d'annoncer, mais il ne faut pas y concentrer son entière stratégie marketing. À moins d'avoir un gros budget et d'avoir le goût du risque! À l'avenir, j'utiliserai AdSense pour supporter ma marque de manière à ce que le nom soit régulièrement vu, mais pas pour démarrer un projet ni pour espérer attirer une marée de visiteurs.

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

15 mars 2006

Vous avez dit bactéries ou batteries??

Le progrès m'étonnera toujours... Apparament qu'on pourrait utiliser des bactéries qui relâchent des électrons comme déchets pour produire des piles pour de très petits robots ou encore des robots espions.

Ainsi, la bactérie Shewanella oneidensis, qui littéralement crache des éclairs, utilise des métaux pour convertir la nourriture en énergie. Rappellez-vous que nous, humains, utilisons de l'oxygène pour transformer notre nourriture en énergie.

Donc si l'on place un tas de cette bactérie dans une boîte, et j'imagine que c'est beaucoup, on a qu'à ramasser les électrons et voilà, on a notre électricité!

Lire l'article sur News.com

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

Ajout de la liste d'amis sur Nuouz

J'ai ajouté une liste d'amis sur Nuouz. Ça faisait une couple de fois que je me le faisais demander alors voilà, c'est fait. C'est vrai que c'est pratique à mesure qu'il y a plus de monde sur Nuouz. On peut ainsi facilement garder la trace de ceux qu'on veut lire.

Pour voir un exemple, cliquez ici.

Pas facile d'être un débutant

Et moi qui croyait pouvoir créer un blogue en 2 minutes. Tout le monde en parle comme si c'était un jeu d'enfant! Alors en total débutant que je suis, ça m'a bien pris 6-7 heures avant de me décider à utiliser celui de Blogger.com.

En effet, j'ai testé différents systèmes de blogues dont word press et typepad. J'ai aussi regardé pour avoir mon propre blog hébergé sur Nuouz. Je rêvais de l'application magique qui s'installe en moins de 2, qui est fonctionnelle et qui peut-être ferait même le dîner. Ça ne fonctionne pas de même dans la vraie vie faut croire...

Mes contraintes étaient: Entièrement personnalisable, avoir un fil RSS 2.0, pas de trop de gadgets inutiles, une bonne réputation pour pas que mon blogue ferme dans 2 semaines pour cause de faillite, etc, etc.

Finalement, blogger.com a tout ça, sauf que son feed RSS est Atom. Et pourquoi ça me cause un aussi gros problème? C'est parce que j'ai conçu le RSS Reader sur Nuouz pour fonctionner avec RSS 0.92, 1.0 et 2.0 bonyenne! Alors j'ai un blogue et je ne peux utiliser les outils que j'ai conçu.

Mais bon, je me plains pour rien. Au lieu que mon feed soit lu automatiquement, je n'aurai qu'à soumettre mes billets à Nuouz manuellement. C'est un jeu d'enfant quand on a le bouton Nuouz alors aussi bien l'utiliser.

Voilà, mon blogue est up and running. Espérons que j'ai fini de taponner!

Retrouvez les meilleurs billets sur Nuouz.com!

14 mars 2006

Et c'est parti!

Depuis le temps que je voulais avoir mon propre blogue... Et bien voilà, c'est fait.

Donc ceci sera la place où je discuterai de divers sujets, mais principalement de Nuouz, de mes projets et d'autres trucs qui me passionnent.